Home  ›  Les différents types de vélos  ›  Les speed-pedelecs

Les speed-pedelecs

Vu de l’extérieur un speed pedelec ressemble beaucoup à un vélo électrique ordinaire.  La grande différence réside dans le fait que l’assistance ne décroît pas à 25 km/h mais se poursuit jusqu’à 45 km/h.

Depuis le 1er octobre 2016, les speed pedelecs (ou vélos électriques rapides) ressortissent à un nouvel arrêté royal fixant le cadre juridique de ces vélos et d’autres vélos électriques.  Vous en trouverez la revue ci-dessous.

Quid du bouton de démarrage facile ?

La plupart des vélos électriques disposent en effet du dénommé ‘bouton de démarrage facile’.  C’est le bouton qui permet au vélo de rouler de manière autonome jusqu’à la vitesse de 6 km/h et qui s’utilise pour manier le vélo électrique relativement lourd à la main, par exemple dans une côte ou dans une goulotte.  C’est ce bouton qui est apparemment responsable d’une certaine confusion concernant l’obligation ou pas de faire assurer ce type de vélo. En 2018, le ministre des Affaires économiques de l'époque, Kris Peeters, a clairement répondu à la question parlementaire de J. Van den Bergh et J. Klaps, déclarant que cela n'avait pas de sens que ces vélos se retrouvent dans la catégorie des véhicules à moteur en raison du bouton de démarrage facile, ce qui contraindrait leurs usagers à souscrire une assurance et leur ferait perdre leur qualité d’usager faible.  Ceci a été confirmé par la loi du 2 mai 2019 (Journal officiel 22/05/2019).